Banksy “Napalm”, une œuvre d’art urbain contemporaine

Banksy “Napalm”, une œuvre d’art urbain contemporaine

Cette œuvre est comme souvent chez Banksy, une œuvre engagée,  un message contre les dégâts effroyables de la guerre. Elle est inspirée d'une photographie de guerre ("Napalm_ 8 juin 1972") devenue célèbre prise lors de la guerre du Vietnam où des gaz chimiques étaient employés comme arme, ce qui est interdit de nos jours car cela ne cible pas uniquement les soldats engagés dans les conflits mais détruit aussi les populations civiles, la faune, la flore et l'environnement pour plusieurs décennies.

napalm-8 juin 1972_ prise au Leïca au Vietnam

Sur cette photographie en noir et blanc prise au Leïca, on voit des enfants au premier plan, courants vers l'avant pour échapper à la fumée noire menaçante à l'arrière plan ; au second plan on peut apercevoir des soldats en uniforme (armée américaine ?). La route sur laquelle ils sont est vue de

face, on ne voit pas où elle mène ni aucun paysage à cause des gaz qui obscurcissent l'air. La fillette placée au centre est le point focal (centre d'intérêt), apeurée effrayée (visible sur l'expression de son visage), son désespoir est accentué par la position en croix de son corps et par le fait qu'elle soit nue. Elle résume à elle seule toute la force de cette situation affreuse, c'est pour cela que l'artiste va la garder comme personnage central de son image picturale.

   Il va garder également la puissance d'expression du noir et blanc.

Mais dans ce jeu d'opposition il ajoute deux personnages incongrus: Mickey Mouse qui représente les premiers dessins animés de Walt Disney, et Ronald, représentant d'une chaine de restauration rapide internationale bien connue. Ces deux icônes symbolisent normalement le plaisir et la joie, surtout auprès  des enfants. Les expressions sur les visages est là aussi en opposition: la fillette semble pleurer alors que ses deux comparses sourient! La contradiction des émotions et des idées est alors renforcée.

La position des bras de la fillette permet à Bansky d'imaginer qu'ils se tiennent les mains non plus pour fuir la guerre mais pour aller se promener...

L'efficacité de cette image est appuyée par un fond (arrière plan) neutre sans aucun détail visible. Le message de l'artiste est sans doute le traitement réservé aux enfants à deux régions du monde totalement opposées à la même époque. L'ironie critique de la société est vive et percutante là aussi (désapprobation de l'engagement des américains lors de la guerre du Vietnam).

         banksy_mickey_ronald

C'est pour cela que j'apprécie particulièrement les œuvres de cet artiste, pour son engagement critique et social. Plus récemment Bansky a créé toute une série d’œuvres pour défendre la cause des immigrants en Europe, notamment en Grèce et à Calais.

(attention chers élèves, ce texte seul ne suffit pas lors de l'épreuve orale HdA, il faudra compléter les informations avec la photocopie distribuée lors du cours d'arts plastiques)

Mlle Chabalier

Les commentaires sont fermés.